la Vierge Marie remplit le monde : sanctuaires marials


Sanctuaires, Cathédrales, églises, chapelles, lieux d'apparition ou de dévotion à la Vierge Marie recouvrent toute la surface de la terre, sur les cinq continents.

***

Les sanctuaires marials, des lieux ‘rayonnants’

 « Les lieux où Marie se rencontre avec les hommes sont une manifestation particulière de sa maternité à leur égard, comme le sont aussi les maisons où elle habite, les maisons où l’on sent une présence particulière de la Mère. Ces lieux et ces maisons sont fort nombreux. Et ils sont d’une grande variété, depuis les plus simples oratoires aménagés dans les habitations ou le long des routes, où resplendit l’image de la Mère de Dieu, jusqu’aux chapelles et aux églises construites en son honneur. Il y a cependant quelques lieux où les hommes ressentent d’une manière particulièrement vivante la présence de leur Mère. Parfois ces endroits rayonnent largement leur lumière, attirent les gens de loin. Leur rayonnement peut d’étendre à un diocèse, à une nation entière, voire à plusieurs nations et jusqu’à plusieurs continents. Tels sont les sanctuaires mariaux. Y résonnent avec une force d’authenticité toute particulière ces paroles de la liturgie : « Tu es le grand honneur de notre race » (Judith 15,9), et encore celles-ci : «quand notre race était humiliée, tu es intervenue pour empêcher notre ruine, en agissant résolument sous le regard de notre Dieu (Judith 13, 20). »[1].

Chaque nation a son histoire mariale: on ne peut que s’émerveiller de ce que chaque peuple reçoive ainsi  son lot inouï de grâces et de prodiges obtenus par la Vierge Marie. Ces lieux, où se concrétise la dévotion mariale, ont une haute valeur symbolique, car ils manifestent la présence de Dieu au milieu des hommes en même temps que l’intercession de la Vierge Marie.

Un peu d’histoire

Nombreux sont les sanctuaires bâtis à la suite de la découverte d’une statue de la Vierge Marie, découverte fortuite souvent confirmée par une apparition mariale, demandant qu’une chapelle soit édifiée en ce lieu. Ces découvertes sont liées au fait que les statues ont dû être cachées à certaines époques pour éviter les profanations, et leur découverte de nombreuses années plus tard est interprétée par la piété populaire comme des signes de protection.

D’autres sanctuaires marials sont liés à des apparitions, d’autres contiennent des reliques, qui peuvent être, en ce qui concerne la Vierge Marie, des reliques vestimentaires : on pense spontanément au voile de la Vierge qui se trouve dans la cathédrale de Chartres, grâce au don de Charles le Chauve, petit-fils de Charlemagne[2]. Les sanctuaires les plus importants  font l’objet de pèlerinages et donnent parfois lieu à des créations de confréries, archiconfréries, instituts religieux…Tous ces sanctuaires marials font donc partie intégrante de la dévotion mariale.

Partons en voyage, à leur découverte…


***

Organisation de la section

La première partie de cette section est consacrée aux principaux sanctuaires marials dans l’ensemble du monde, qui suscitent de très nombreux pèlerinages et visites. Puis l’étude se centre sur l’histoire de ces pèlerinages, en proposant une étude sur les lieux saints de Terre Sainte , depuis les sites fréquentés par la Vierge Marie et le Christ jusqu’au projet « Marie de Nazareth ». L’étude s’élargit ensuite aux différents continents, présentée par ordre alphabétique : les différents sanctuaires marials d’Afrique, d’Amérique, d’Asie, d’Europe et d’Océanie, pour se terminer par une carte mariale du monde.

 

 

Équipe de MDN