Participez à la retraite de Marie qui défait les nœuds à Marienthal
24 février 2020

Le site Marie qui défait les nœuds organise des retraites mariales en partenariat avec l’Association Marie de Nazareth.

Ces sessions comportent des temps d’enseignement, d’adoration, d’entretien, avec la possibilité de recevoir le sacrement de réconciliation, et bien sûr d’assister à la messe.

Prochaine session : du 20 au 22 mars prochain, à Marienthal, près de Strasbourg, sur le thème de « Marie défait les nœuds de nos vies ».

Cette courte retraite est conçue pour achever dans la confiance et avec un soutien spirituel la neuvaine que vous aurez commencée chez vous 8 jours plus tôt. De nombreuses personnes ont été exaucées et en ont témoigné.

La retraite se termine par une brève célébration au cours de laquelle les retraitants sont invités à venir déposer dans une corbeille leur ruban noué, ainsi qu’une lettre à Marie. Cette célébration est clôturée par une prière de consécration à la Vierge Marie.

Inscriptions ici.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Synthèse de la retraite Marie qui défait les nœuds au sanctuaire Notre-Dame de Grâces à Cotignac (du 13 au 15/12/2019)

La retraite a été prêchée par Fr. Colomban, de la Communauté Saint Jean en charge du sanctuaire Notre-Dame de Grâces à Cotignac.

A travers ses enseignements, Fr. Colomban nous a proposé de demander à Marie la lumière sur ce qui, dans notre vie, fait obstacle à notre épanouissement, afin que Dieu puisse se révéler à nous et opérer à la fois dans nos cœurs et dans nos corps pour nous consoler et nous délivrer.

Nous sommes sous l’emprise du péché originel et de ses conséquences. Fr. Colomban a donc insisté sur la nécessité de nous appuyer sur notre baptême, qui nous réconcilie avec Dieu. Il nous a proposé de remettre la « part de Satan » qui est en nous au pied de la Croix.

Fr Colomban a expliqué que toute l’histoire de l’Ancien Testament et la généalogie de Jésus reflètent notre histoire personnelle avec ses heurts, ses fausses routes et ses conversions. Il nous a alors proposé de nous accueillir nous-mêmes et de porter sur notre vie un regard théologal, c’est-à-dire le propre regard de Dieu, pour nous recevoir comme un enfant bien-aimé du Père.

Fr. Colomban n’a pas omis l’aspect psychologique inhérent à certaines des difficultés qui nous assaillent. Cet aspect est à prendre en compte et peut nécessiter l’aide d’une personne compétente.

Durant la soirée de réconciliation, nous avons pu déposer dans un panier nos lettres à Marie ainsi que notre ruban noué, signes de notre confiance en Celle qui peut tout auprès de son Fils.

Rester informé

Recevoir la newsletter de l'association

Recevoir le magazine Ave Maria